Diamants de Kimberley : «Il faut une négociation politique en RCA»

Des orpailleurs mineurs centrafricains.
© AFP PHOTO / ALEXANDER JOE

Depuis mai 2013, la République centrafricaine (RCA) n'a plus le droit d'exporter légalement ses diamants. Le pays a été suspendu du processus de Kimberley dont l'objectif est de mettre fin au commerce de ce qu'on l'on appelle « les diamants de la guerre et du sang ». Les autorités centrafricaines voudraient mettre fin - au moins partiellement - à cet embargo à l'occasion de la session du processus de Kimberley qui se tient cette semaine à Guanghzou, en Chine. Roland Marchal, chercheur au Centre d’études et de recherches internationales (CERI) de Sciences Po, est l’Invité d’Afrique soir de RFI.

Outbrain