Somalie: le maire de Mogadiscio limogé par le président de la République

Vue générale de la capitale somalienne Mogadiscio
© REUTERS/AU-UN IST Photo/Tobin Jones/Handout

Thabit Abdi Mohammed n'aura gardé son poste que neuf mois. Il a été remplacé par le ministre de l'Information, Abdirahman Omar Osman. En cause, selon plusieurs sources, le soutien du jeune maire à une plus grande autonomisation de la capitale et de sa région, le Banadir.

La nouvelle est tombée par un communiqué de la présidence dimanche, alors que les spéculations sur la détérioration des relations entre Thabit Abdi Mohammed et le gouvernement fédéral somalien allaient bon train dans la presse locale.

Selon Rashid Abdi, chercheur à l'International Crisis Group, le limogeage pourrait être lié à une rivalité entre le maire de Mogadiscio et le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire.

Thabit Abdi Mohammed soutient en effet la transformation de Mogadiscio et de la région de Banadir en un septième état régional au sein de la République fédérale somalienne, avec une administration propre.

Un projet polémique, qui pourrait représenter une menace pour le fragile état fédéral. Début janvier, le maire avait ainsi proposé l'organisation d'une conférence pour discuter du statut de la région de Banadir.

Aujourd'hui, le gouvernement a montré les muscles conclut Rashid Abdi, mais il devra être très prudent dans les prochains mois. Thabit Abdi Mohammed a de nombreux soutiens dans la capitale, et ce limogeage soudain a accentué les tensions. Des forces de sécurité ont ainsi été déployées dimanche dans la ville.

Outbrain