Crise de l'enseignement en Guinée: accord trouvé et grève suspendue

Aboubacar Soumah, le leader du mouvement entouré de ses camarades enseignants du syndicat SLECG, lors de la signature de l'accord mettant fin à la grève, le 13 mars 2018.
© Coralie Pierret/RFI

Un accord a été signé dans la soirée mardi 13 mars entre le SLECG, le syndicat des enseignants, et les autorités. En grève depuis un mois parce qu'ils exigeaient des revalorisations de salaire, les enseignants ont accueilli avec ferveur cet accord et ont suspendu leur mouvement tout de suite après la signature. Il faut rappeler que les tensions sociales s'élevaient depuis plusieurs jours dans la capitale. Lundi et mardi dans la journée, des barricades de jeunes écoliers en colère ou de parents d'élèves étaient érigées et paralysaient la ville.

Outbrain