Mali: l’activiste Ras Bath soutient Soumaïla Cissé pour la présidentielle

L'activiste malien Ras Bath, ici le 8 juin 2018 à Bamako, lors d'une manifestation en faveur de la transparence à l'élection présidentielle.
© Michele CATTANI / AFP

Au Mali, le célèbre activiste Ras Bath a décidé de soutenir Soumaïla Cissé, chef de file de l'opposition, dans la course à la présidentielle. Trois mois après avoir proposé un manifeste à tous les candidats de l'opposition, son collectif pour la défense de la République (CDR) a choisi le parti Union pour la République et la démocratie (URD) du chef de l’opposition. Le chroniqueur radio, de son vrai nom Mohamed Youssouf Bathily, ne soutient pas son père Mohamed Aly Bathily, ancien ministre de l'actuel président et également candidat à la présidentielle.

Dans un discours-fleuve alternant français et bambara, la langue locale, Ras Bath s'adresse à ses partisans, jeudi 28 juin. « Le candidat Soumaïla Cissé et l’URD sont le candidat du CDR », annonce-t-il sous les applaudissements.

Un soutien de taille pour le principal parti d'opposition, estime Abdramane Diarra, le président des jeunes de l’Union pour la République et la démocratie : « Même une voix est un soutien de poids. On peut perdre à une voix près ». Ce qui souligne l’importance d’un mouvement comme le CDR de Ras Bath qui « n’est pas représenté partout, mais jouit d’une forte popularité au Mali ».

Désormais, le chroniqueur et activiste entend s'investir dans la campagne électorale avec son Collectif pour la défense de la République. « Le programme de Soumaïla va avoir un remaniement, un bouleversement pour intégrer les visions du CDR. L’équipe de campagne va être composée, au niveau local et national, par l’ensemble des responsables du CDR et de l’URD », explique-t-il.

L'appui de Ras Bath ne sera pas sans contrepartie. Pas de postes ministériels négociés, mais le CDR partira en liste commune avec l'URD pour les élections législatives afin d'obtenir au moins 15 sièges de députés à l'Assemblée nationale.

Outbrain