Services

Il n’y a plus aucun cas d’Ebola en RDC

L'unité de soins d'urgence Biosecure (CUBE) du centre de traitement du virus Ebola Alima à Beni, en RDC, le 30 mars 2019. REUTERS/Baz Ratner
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Il n'y a officiellement plus aucun malade d'Ebola en République démocratique du Congo. Mardi 3 mars, l'Organisation mondiale de la santé a annoncé que la dernière patiente était sortie en bonne santé du centre de traitement de Beni, au Nord-Kivu, dans l'est du pays.

Publicité

Ce n'est pas encore la fin de l'épidémie, mais c'est une victoire : Béni est la dernière zone affectée par Ebola en RDC. Pour Mory Keita, le coordinateur de l'OMS dans la région, il faut rester prudent. « C'est vraiment considéré comme une très bonne nouvelle, mais le maître mot reste la vigilance continue. L'un des points sur lesquels on a aussi insisté, c'est la vaccination. On continue à vacciner toute personne qui veut se faire vacciner. Le maire à réitérer ce message mardi à la sortie de la malade. Donc la population de Béni continue à rester vigilante jusqu'à la fin de l'épidémie. »

La fin de l'épidémie sera annoncée s'il n'y a plus de cas positif à Ebola pendant 42 jours consécutifs. Le décompte a commencé ce lundi, quand la dernière patiente atteinte du virus, celle qui est sortie ce mardi du centre de traitement de Béni, a été testée négative. 

Dans la région, on reste vigilant aussi car l'optimisme des autorités a été remis en cause plusieurs fois. En février 2019, c'est après 23 jours sans cas enregistré qu'un nouveau malade avait été signalé. Mais à l'époque, le virus frappait dans d'autres régions du pays, contrairement à aujourd'hui.

Depuis le début de l'épidémie en août 2018, 3 440 cas d'Ebola ont été détectés en RDC, et 2 264 personnes sont mortes de la maladie.