En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez que nous utilisions des cookies ou technologies similaires pour mesurer l'audience de nos sites et vous proposer des fonctionnalités sociales, du contenu et des publicités éventuellement personnalisés.

En savoir plus sur les cookies

Cuba: la fusion prochaine des deux monnaies en circulation inquiète la population

Des pesos cubains (CUP) et des Pesos convertibles cubains (CUC) : 1 CUC, c'est 24 Pesos cubains, l'équivalent d'un dollar. ©REUTERS
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En pleine crise économique et alimentaire, Cuba entame son unification monétaire. Serpent de mer pour le gouvernement cubain depuis une décennie, fusionner les deux monnaies en circulation dans le pays relève d’un véritable défi mais d’une «  nécessité urgente », selon le gouvernement.

Publicité

Avec notre correspondante à La HavaneDomitille Piron

L’unification des deux monnaies n’a pourtant pas été annoncé officiellement. Mais déjà les Cubains s’inquiètent pour leurs économies et se ruent dans les bureaux de change.

Officiellement, 1 CUC (péso cubain convertible) vaut 24 pesos cubains. Mais le CUC s’échange désormais dans la rue contre 23 pesos. Plus personne n’en veut. Et certains commerçants et travailleurs indépendants ne l’acceptent déjà plus. Le peso convertible va disparaître. Mais quand ? Personne n’a la réponse !

Trois heures d'attente au bureau de change

Ce qui est sûr, c’est que Maritza Kiara attend depuis trois heures pour entrer, comme une cinquantaine de personnes, dans le bureau de change et se débarrasser de ses pesos convertibles. « Je vais changer toutes mes économies, assure-t-elle. Je n’en ai pas beaucoup. Mais il vaut mieux changer maintenant plutôt que de les perdre ! Parce qu’on ne sait pas le taux de change qu’ils vont mettre plus tard. Ils vont peut-être le baisser à 20 pesos donc je préfère changer maintenant à 24 pesos ! »

Depuis plusieurs semaines, selon une « radio bemba », cette rumeur qui va très vite à Cuba, le CUC s’échangerait désormais à 20 pesos. Alors les bureaux de change ont été pris d’assaut.

Marta Ramirez Moreno est juste devant Maritza dans la queue. « Non, non, on ne sait vraiment rien pour l’instant. Mais ce qui se passe, c’est que les gens parlent et commentent, et on préfère anticiper », confie-t-elle.

Les deux femmes anticipent, selon leurs mots, pour ne pas dire qu’elles paniquent à l’idée de perde leurs petites économies. Aucune information n’a pourtant été donnée sur le taux de change. Les Cubains craignent également une inflation, alors que le pays traverse actuellement des difficultés économiques et des pénuries. Mais le gouvernement estime que l’unification monétaire est désormais urgente et servira à la « transparence » de la gestion du pays.

À lire aussi : Cuba: l'ouverture de nouveaux magasins en dollars divise la population