Chine: la star du cinéma Fan Bingbing introuvable

L'actrice chinoise Fan Bingbing arrive au Festival de Cannes, le 28 mai 2017.
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP

L’actrice Fan Bingbing a été aperçue pour la dernière fois lors de la visite d’un hôpital pour enfants le 1er juillet dernier. Depuis, elle n’est pas réapparue en public. La vedette pourrait faire l’objet d’une enquête pour évasion fiscale.

Avec notre correspondant à Pékin,  Stéphane Lagarde

Elle était sur l’affiche du dernier X-Men, membre du jury du Festival de Cannes 2017. Mais voilà plus de deux mois maintenant que Fan Bingbing a disparu non seulement du grand écran, mais également des réseaux sociaux. Plus rien sur son weibo (son microblog), plus rien non plus sur l’application Xiao Hong Shu, les « petits carnets rouges » où elle faisait la promotion de produits de beauté.

Au quatrième étage d’un immeuble de verre du centre de Pékin, l’une des sociétés de production de la star, les employés sont toujours là, mais nous ne sommes visiblement pas les bienvenus. « Bu keyi ! », « Vous ne pouvez pas entrer » ordonne un jeune homme en tee-shirt blanc qui menace d’appeler les gardiens si nous n’effaçons pas de nos téléphones portables les images prises de l’entrée du studio.

Même chose du côté des agents et des clubs de fans, plus assez fans de leur idole visiblement pour se confier à un micro. Fan Bingbing a été accusée en mai dernier par un ex-présentateur de CCTV d’avoir bénéficié du système dit « yin-yang », un double contrat, l’un déclaré aux impôts, l’autre non.

Pas sur une plage à l'étranger

La publication d’un rapport sur la responsabilité sociale des personnalités du cinéma et de la télévision 2017-2018 compilé par l’Université normale de Pékin et l’Institut de recherches sur la responsabilité sociale des entreprises de l’Académie chinoise des sciences sociales, où la star est notée 0 sur 100, a contribué à multiplier les rumeurs sur les réseaux sociaux. Certains l’imaginent aux Etats-Unis, d’autres entre les mains de la police.

Un article paru dans le journal officiel Securities Daily la semaine dernière et retiré depuis, a laissé entendre que l’actrice avait été placée « sous contrôle » et qu’elle « acceptait le jugement. »

Fan Binbing qui fêtera ses 37 ans dimanche prochain n’est pas sur une plage à l’étranger, murmure-t-on dans le milieu du 7e art. Cet évanouissement de l’une des actrices les mieux payées du cinéma chinois rappelle la disparition de l’artiste Ai Weiwei lui aussi accusé d’avoir voulu échapper à l’impôt en avril 2011. D’autres célébrités pourraient être concernées par des enquêtes fiscales. L’hiver s’annonce froid dans le cinéma chinois.

Outbrain