François Hollande inaugure le Salon du livre de Paris 2013

Le 33e Salon du livre de Paris démarrera ce 21 mars au soir avec la visite du président français François Hollande, la veille de l’ouverture officielle. Du 22 au 25 mars, 200 000 amoureux et amateurs de la chose écrite sont attendus au parc d’exposition de la Porte de Versailles. La Roumanie et Barcelone seront à l’honneur cette année. Le livre numérique reste un sujet à débat.

C’est un événement majeur pour les professionnels du livre, qui étaient 30 000 à venir au Salon l’année dernière. L’internationalisation est l’autre grande tendance de cette 33e édition du Salon du livre. Quarante-cinq pays seront représentés à l’édition 2013, avec au premier rang la Roumanie dont la littérature est à l’honneur cette année et Barcelone, la ville invitée dont les vingt-quatre écrivains invités auront à cœur de faire entendre « la trépidation incessante des lettres catalanes ».

Livres électroniques

Parmi les grandes nouveautés s’affichent deux nouveaux espaces : le Square culinaire et Art Square, dédié à l’art et aux trésors du livre. Cette année, les organisateurs veulent plus particulièrement mettre l’accent sur les nouveaux modes de création et de diffusion électroniques du livre, qui seront représentés par pas moins de 30 exposants. Le Salon du livre 2013 va aussi accueillir les Assises mondiales du livre numérique, organisées par l'International Digital Publishing Forum (l’IDPF).

L’IDPF est une association américaine qui œuvre pour le développement et la promotion de l’édition électronique. Elle favorise le développement des standards pour la lecture numérique. Le Congrès mondial de l’IDPF qui se déroulera au salon du livre de Paris le 25 mars, après New York en 2011 et Tokyo en 2012, se propose de réunir les professionnels du livre autour des interrogations et débats sur la production et la gestion numériques et l’introduction de nouvelles normes : EPUB4 et HTML 5.

L'absence d'Amazon

La tenue de ce Congrès est un événement majeur du Salon 2013. Dans ce contexte, la décision du géant américain de l’édition sur internet Amazon de ne pas être présent à Paris est difficilement compréhensible. Selon les organisateurs, cette absence serait liée à l’image plutôt négative de ce côté de l’Atlantique de l’entreprise américaine. Rappelons que la participation d’Amazon au salon en 2012 avait été un véritable succès auprès du grand public comme auprès des professionnels.

____________________________________________
Pour le programme des rencontres et la biographie des auteurs invités, consulter salondulivreparis.com

Outbrain